Après la crise sanitaire, un nouveau monde de possibles

Après la crise sanitaire, un
nouveau monde des possibles

L’évolution des usages privés et professionnels s’accélère. Le monde de demain sera résolument mobile, digital et responsable.

À la clé, de nouvelles opportunités de croissance et d’innovation pour Edenred.

La digitalisation, pilier de la reprise économique

Un monde plus digital, mobile et sans contact

Essentielle à la poursuite de l’activité des entreprises durant les périodes de confinement, la transformation digitale constitue un formidable levier de croissance. Elle sert les nouveaux usages des individus, qui privilégient désormais le mobile et le sans contact, et fait progresser l’entreprise à tous les niveaux en permettant l’automatisation des processus et la mise en œuvre d’une relation client de plus en plus personnalisée.


 

Chiffres-clés

Essentielle à la poursuite de l’activité des entreprises durant les périodes de confinement, la transformation digitale constitue un formidable levier de croissance à l’heure où l’économie mondiale redémarre. Elle sert les nouveaux usages des individus, qui privilégient désormais le mobile et le sans contact, et fait progresser l’entreprise à tous les niveaux en permettant l’automatisation des processus et la mise en œuvre d’une relation client de plus en plus personnalisée.

  • 5,3 milliards d'utilisateurs de mobiles dans le monde, contre 5 milliards en 2020

  • Près de 45 % des consommateurs paient fréquemment via un portefeuille mobile, contre 23 % en 2020

  • 65 % du PIB mondial sera issu d'activités digitales d'ici fin 2022

Les opportunités pour Edenred

Nativement digitales, les solutions du Groupe contribuent à simplifier et à fluidifier les transactions des clients, partenaires et utilisateurs. En 2021, 43 programmes de paiement via smartphone étaient déployés dans 22 pays pour les solutions Edenred.

Le travail hybride rebat les cartes

Des modes de travail en mutation

Si la transformation des modes de travail était déjà à l’œuvre avant le Covid-19, son accélération est marquée depuis 2020 avec la généralisation du télétravail. Aujourd’hui, un modèle hybride semble progressivement s’imposer, alternant présence physique des salariés sur site et travail à distance. À l’échelle mondiale, le nombre de salariés travaillant au moins partiellement à distance a bondi de 159 % entre 2009 et 2021. Le phénomène concerne davantage les salariés du tertiaire et les économies développées mais il entraîne un impact sur l’ensemble des activités connexes comme les transports publics, les commerces ou la restauration.

Chiffres-clés

  • En Australie, France et au Royaume-Uni, 47 % des salariés ont eu recours au télétravail pendant les confinements. Au Japon, qui n’a pas instauré de confinement au niveau national, le taux de télétravail est tout de même passé de 10 % à 28 % en 2020.

  • En France, 79 % des grandes entreprises proposent désormais à leurs salariés des modalités de travail à distance.

  • En 2022, 31 % des salariés dans le monde devraient travailler en mode hybride

Les opportunités pour Edenred

La vocation d’Edenred est de simplifier la vie des acteurs du monde du travail tout en contribuant à l’efficacité des organisations. Ses solutions digitales dédiées à la pause déjeuner jouent ainsi un rôle essentiel pour des millions d’utilisateurs à travers le monde. Grâce au vaste réseau de commerces affiliés et des partenariats d’Edenred avec plus de 200 plateformes de livraison, les utilisateurs peuvent bénéficier du déjeuner de leur choix, quand ils le veulent et où ils le veulent (sur place, en livraison ou à emporter). Cette flexibilité est particulièrement adaptée aux modes de travail qui alternent télétravail et présentiel.

Le défi de l'écocitoyenneté

Un monde en quête de comportements plus responsables

La crise sanitaire a amené de nombreux citoyens à s’interroger sur leurs vrais besoins et sur leur façon de consommer. Désormais, ils veulent évaluer l’impact social et environnemental de leur mode de vie. La notion d’écocitoyenneté s’inscrit ainsi dans des comportements plus responsables misant de plus en plus sur la sobriété.

Du côté des entreprises, la prise de conscience environnementale est également une réalité. Elle implique de revisiter leurs processus de conception, de production et de distribution des produits pour en limiter l’impact en réduisant leur consommation de ressources et leur empreinte carbone.

Chiffres-clés

  • Près de 90 % des consommateurs en France, en Espagne, au Portugal et en Hongrie attendent des marques qu’elles s’engagent ou les aident à mieux consommer

  • 58 % des organisations proactives en matière de RSE ont connu une croissance de plus de 10 % en trois ans

  • Plus d’une entreprise française sur cinq (21 %) applique la démarche d’éco-conception à son portefeuille de produits

Les opportunités pour Edenred

 

À travers le développement de solutions innovantes et de partenariats, Edenred encourage des modes de consommation plus respectueux de l’environnement :

  • En favorisant l’accès à des produits et services responsables : en Belgique, Ticket EcoCheque permet aux entreprises d’allouer jusqu’à 250 euros par an à leurs collaborateurs pour acquérir des produits et services respectueux de l’environnement.

  • En accompagnant la mobilité durable : les solutions d'Edenred permettent aux entreprises d’inciter leurs salariés à privilégier les mobilités plus douces dans leurs déplacements quotidiens.

  • En luttant contre le gaspillage alimentaire : les solutions digitales Ticket Restaurant permettent aux utilisateurs d’acheter précisément selon leurs besoins en payant au centime près.

  • En réduisant sa propre empreinte environnementale, en limitant son utilisation du papier, ou via le recyclage de ses cartes plastiques ou leur éco-conception (déjà effective dans 11 pays).

Paiements dématérialisés : la nouvelle norme

Paiements dématérialisés : la nouvelle norme

Dès le début de la crise sanitaire, une partie des échanges de proximité a basculé vers les achats à distance tandis que les plus grands sites d’e-commerce voyaient leurs ventes s’envoler.

Côté B2B, la dématérialisation accrue des paiements a poursuivi son essor, permettant aux organisations d’optimiser leurs transactions et la gestion de leur trésorerie. Cette généralisation des paiements dématérialisés exige des solutions fiables, sécurisées et pérennes.

Chiffres-clés

  • 200 milliards de transactions B2B non cash dans le monde d’ici 2025, contre 121,5 milliards en 2020

  • 85 % des banques centrales sont engagées dans des recherches et expérimentations autour des monnaies numériques

Les opportunités pour Edenred

En 2021, toutes les nouvelles solutions du Groupe sont 100 % digitales. Sa plateforme de gestion des comptes fournisseurs hébergée dans le cloud offre aux entreprises américaines transparence et efficacité grâce à l’automatisation des paiements. En faisant constamment évoluer ses services de paiement digitaux, par exemple via son écosystème dynamique d’open innovation, le Groupe se positionne aujourd’hui comme une Fintech de pointe.