arrow-thincheckemaillocationphone

Vous êtes ici

24 novembre 2021

Edenred France salue la décision du gouvernement de reconduire la hausse exceptionnelle du plafond d’exonération des titres-cadeau d’oeuvres sociales, octroyés par les CSE et les entreprises en fin d’année

Afin de donner un coup de pouce au pouvoir d’achat des Français à l’approche des fêtes de Noël, et de soutenir l’activité des commerces de proximité, le gouvernement a décidé de reconduire la hausse exceptionnelle du plafond d’exonération des chèques- et cartes-cadeau pour les salariés. Ce plafond de 171 euros aujourd’hui passera à 250 euros jusqu'à la fin de l'année 2021. Il permettra ainsi aux CSE et employeurs qui offrent des titres-cadeau à leurs collaborateurs de pouvoir octroyer des montants exonérés plus généreux.

Cette année comme l’an passé, cette mesure vise à renforcer le pouvoir d’achat des Français tout en apportant un soutien essentiel pour les commerçants de proximité et les indépendants, qui comptent sur les fêtes de fin d’année pour rattraper la perte de chiffre d’affaires subie depuis le début de la crise sanitaire en 2020.

 

Un coup de pouce au pouvoir d’achat des Français pour les fêtes de fin d’année, qui constitue un apport d’affaires fléché en direction des commerçants français

Chaque année, les titres-cadeau d’oeuvres sociales permettent d’injecter près de 2 milliards d’euros dans l’économie française, en direction des commerçants. Selon une étude réalisée par l’A3C [Association professionnelle des émetteurs de chèques- et cartes-cadeau, représentant 90 % du marché], 80 % de cet apport d’affaires bénéficient directement aux commerçants indépendants et enseignes spécialisées.

Cet apport d’affaires aux commerçants est amené à augmenter, du fait de l’annonce par le gouvernement de reconduire la hausse exceptionnelle du plafond d’exonération des titres-cadeau, de 171 euros à 250 euros jusqu'à la fin de l'année 2021.

Patrick Langlois, Directeur général Europe du Nord et France d’Edenred, déclare : « Nous saluons cette décision du gouvernement qui pourra profiter à un très grand nombre de salariés. Nous l’appelions de nos voeux aux côtés de nos partenaires marchands encore sévèrement éprouvés par la crise sanitaire. La reconduction de la hausse exceptionnelle du plafond d’exonération des titres-cadeau d’oeuvre sociales octroyés par les CSE et les entreprises est une excellente nouvelle pour soutenir le pouvoir d’achat des Français de façon adaptée, tout en fléchant leurs dépenses, notamment vers les commerçants de proximité et les commerces indépendants, dans ce contexte de fêtes de fin d’année. »

 

Un bilan 2020 très positif

Le Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance avait déjà adopté une mesure similaire en doublant le plafond d’exonération des titres-cadeau d’oeuvres sociales l’année dernière. Cette mesure a clairement été couronnée de succès. L’effet « coup de fouet » escompté sur la consommation a bel et bien été constaté.

 

Une plateforme d’affiliation en ligne pour accepter les titres Kadéos dès aujourd’hui

Dédiée aux commerçants de proximité et aux commerces indépendants, cette plateforme permet, en quelques clics, d’intégrer le réseau Edenred et d’ainsi accepter les titres-cadeau Kadéos, utilisés par plus de 3 millions de salariés pour effectuer leurs achats de fin d’année.

Accéder à la plateforme d'affiliation
 

Lire le communiqué de presse

 

À la une

Communiqué de presse • Bien-être au travail

Les entreprises et les CSE ont jusqu'au 31 décembre 2021...

6 décembre 2021

Arrivée du Class40 Edenred en Martinique (Crédit photo: Jean-Marie Liot/Alea)

Actualité • DreamTeam voile

Edenred, 7e de la Transat Jacques Vabre en Class40

29 novembre 2021

Basile Bourgnon à l'arrivée de la Mini Transat (Crédit photo : Vincent Olivaud – Mini Transat)

Actualité • DreamTeam voile

Basile Bourgnon, 7e en série en Guadeloupe : « Une course...

15 novembre 2021

Communiqué de presse • DreamTeam voile

Transat Jacques Vabre : objectif top 5 pour le duo d’Edenred

4 novembre 2021

Communiqué de presse • DreamTeam voile

Basile Bourgnon : « J’ai la rage au ventre »

28 octobre 2021