arrow-thincheckemaillocationphone

Vous êtes ici

20 septembre 2016

5 raisons d'embaucher un millenial*

Spécialiste du bien-être au travail, Edenred a interrogé avec Ipsos plus de 3 500 salariés de moins de 30 ans dans 15 pays. Voici ce qu’il faut retenir !
*Les millennials sont les individus nés après 1986, c’est-à-dire ayant moins de 30 ans.
 

Ils sont plus motivés et enthousiastes que leurs aînés

Sur tous les critères de vie au travail étudiés par le Baromètre, leur satisfaction est supérieure à celle de leurs ainés : intérêt du travail (+ 6 points), plaisir à venir travailler le matin (+ 4 points), équilibre vie professionnelle / vie privée (+ 4 points), sentiment de travail stimulant (+ 7 points). 
​Pour 26 % d’entre eux, la motivation au travail augmente, soit 11 points de plus que pour les salariés de plus de 30 ans.

C’est une génération hyper-connectée aux technologies… et à leur entreprise

Hyper-connecté avec la technologie, un salarié de moins de 30 ans sera également hyper-connecté à son environnement de travail, souhaitant collaborer en équipe. S​elon le Baromètre, ils ont d’ailleurs le sentiment de travailler dans un environnement de confiance et solidaire. 39 % peuvent compter sur leurs collègues pour les soutenir (contre 28 % pour les plus de 30 ans) et 35 % se sentent considérés par leur hiérarchie (contre 28 %).

Leurs attentes envers l’employeur sont claires

C’est à l’échelle de l’individu et de son développement professionnel que se concentrent les priorités des millennials, ce en quoi ils diffèrent peu de leurs aînés. Interrogés sur le thème de l’entreprise idéale, ils souhaitent d’abord qu’elle reconnaisse leur implication et leur permette de se développer. 
La récompense des efforts arrive ainsi en première position (la première attente citée est la valorisation des efforts pour 57% des millennials contre 62% des salariés de plus de 30 ans), suivie par les opportunités d’évolution (respectivement 38% et 34%). Les conditions de travail sont ainsi considérées comme deux fois moins importantes que la valorisation des efforts ; en dernière position intervient le souhait d’une organisation moins hiérarchique.

Ils apprécient davantage leur hiérarchie

Contrairement aux idées reçues, les moins de 30 ans ont plus le sentiment d’être respectés par leur manager. 
​35 % se sentent considérés par leur hiérarchie contre 28 % pour les plus de 30 ans. Ce qu’ils cherchent avant tout chez un manager ? La franchise, citée à 62 % comme la première qualité attendue, puis l’équité (61 %) devant la capacité à tenir ses engagements (59 %).

Ils ont confiance en l’avenir de leur entreprise

Même dans un contexte économique difficile, les salariés de moins de 30 ans sont plus positifs que l’ensemble des salariés vis-à-vis de l’avenir de leur entreprise. Ils sont ainsi 26 % à être tout à fait confiants contre 18 % pour les plus de 30 ans. Ils se sentent aussi mieux managés, car considérés par leur hiérarchie et estiment que leur hiérarchie se préoccupe de leurs compétences et de leur formation (31 % contre 21 % pour leurs aînés).​

 

 

À la une

Actualité • Responsabilité sociétale

10 ans du programme FOOD : une meilleure alimentation à la...

27 février 2020

Communiqué de presse • Finance

Résultats annuels 2019

26 février 2020

Actualité • Communication

Découvrez le site d'Edenred Corporate Payment

25 février 2020

Actualité • Récompenses

PPS à l’honneur lors de la cérémonie des Card and Payments...

14 février 2020

Pour la première fois, Edenred associe des critères sociaux et environnementaux à l’un de ses instruments de financement

Communiqué de presse • Finance

Pour la première fois, Edenred associe des critères sociaux...

13 février 2020