arrow-thincheckemaillocationphone
Partager sur LinkedIn
Route du rhum

Emmanuel Le Roch

Portrait d’un entrepreneur passionné

En 2018, Emmanuel le Roch, skipper du Class40 Edenred, a réalisé son rêve d'enfant en s'élançant sur sa toute première Route du Rhum – Destination Guadeloupe aux côtés des plus grands. Fort de cette expérience et du soutien renouvelé d'Edenred, il se prépare à une année 2019 pleine de défis, avec en point d'orgue la Transat Jacques Vabre qui débutera le 27 octobre prochain, au départ du Havre et à destination de Salvador de Bahia au Brésil. Retour sur un parcours tourné vers le grand large.

« La personnalité et les valeurs d'Emmanuel incarnent parfaitement l'esprit entrepreneurial qui anime les équipes passionnées de notre Groupe. »

Bertrand DumazyPrésident-directeur général du groupe Edenred

« Quand j’étais jeune, je ne voulais pas devenir un super-héros, je voulais devenir navigateur… »

Emmanuel Le Roch grandit à Lorient dans le Morbihan. Depuis tout petit, ses rêves sont tournés vers la mer, l’aventure et le grand large. Ses week-ends sont rythmés par les sorties sur le petit voilier familial et il tire ses premiers bords en Optimist sur l’étang du Ter. Adolescent, licencié au Yacht Club de Carnac, Emmanuel régate en catamaran de sport et devient Champion de France en 1991 et 1993. Puis il passe en Tornado en régatant sur le circuit olympique en France et en Amérique du Nord, mais n’intègre pas le Pôle France. « Pour mes parents, c’était sans appel : il fallait que je finisse mes études et que je trouve un métier », raconte Emmanuel Le Roch.

Bourgnon, Maurel, Gautier : vivre et partager le rêve des copains, une source d’inspiration

Passionné par le multicoque, le jeune navigateur poursuit sa passion et se lie d’amitié avec les frères Bourgnon, Jean Maurel ou encore Alain Gautier. À leurs côtés, Emmanuel navigue sur les plus beaux bateaux de course, mais surtout, il partage leurs préparations, leurs participations et leurs victoires, comme la Route du Rhum 1998, remportée par Laurent Bourgnon. « Primagaz, Foncia, Bayer, Rexona, Brossard... j’ai eu la chance de naviguer sur de formidables bateaux », révèle le skipper d’Edenred.

« Manu est quelqu’un d’intelligent, de chaleureux et de bienveillant. C’est formidable d’aller au bout de son rêve quand on est déjà très pris par son métier. Il faut avoir du courage. Il a tout mon soutien. »

Alain GautierNavigateur, vainqueur du Vendée Globe et ami d'Emmanuel

Nautic Sport, un pied sur terre, l'autre sur l'eau

En juin 1995, Emmanuel Le Roch crée Nautic Sport à Carnac (Morbihan) en proposant des activités nautiques autour
 de la voile légère. Au début des années 2000, l’entreprise
 se développe à la Trinité-sur-Mer avec le lancement d’une activité motonautisme. Ayant fait de sa passion son métier, Emmanuel est aujourd’hui à la tête d’une entreprise de dix salariés, pouvant aller jusqu’à 25 en période estivale. En 20 ans, Emmanuel Le Roch a monté une entreprise pérenne et a réuni une équipe fidèle de collaborateurs, lui permettant ainsi de faire une parenthèse pour accomplir son rêve : participer à la Route du Rhum.

#TrueDream : histoire d'un partenariat

L'important, c'est de faire de son rêve une réalité : la rencontre entre Edenred et Emmanuel Le Roch.

« J'ai trouvé en Edenred un partenaire avec qui, en seulement quelques mois, nous avons construit une belle aventure humaine. »

Emmanuel Le RochSkipper du Class40 Edenred

Carte d'identité

  • Né le 12 septembre 1972
  • Vit à Plouharnel (Morbihan)
  • Marié, 2 enfants
  • Gérant de la société Nautic Sport

 

Son palmarès
bateau

2018

Participation à la Route du Rhum sur le Class40 Edenred

bateau

2018

17e de la Drheam Cup sur le Class40 Edenred

bateau

2018

1er du Tour de Belle-Île sur le Class40 Edenred

bateau

2017

Participation en double à la Transquadra sur First 40.7

bateau

2012, 2013, 2014

Vainqueur du Spi Ouest-France

bateau

1991, 1993

Champion de France de catamaran

« J’ai besoin de dépasser mes limites, de me retrouver face à l’océan, seul responsable. C’est mon plus grand défi personnel ! »

« Sur une traversée de l’Atlantique, il faut se maintenir en forme sur la durée, tout en fournissant des efforts intenses ponctuels, comme lors des changements de voile. »